POURQUOI LES SOCIÉTÉS PRIVÉES DEVRAIENT ACHETER UNE ASSURANCE DES A & D ?

POURQUOI LES SOCIÉTÉS PRIVÉES DEVRAIENT ACHETER UNE ASSURANCE DES A & D ?

L’Assurance de la Responsabilité des administrateurs et des dirigeants– Assurance des A & D – est une considération importante pour les sociétés en croissance dans tous les secteurs.

Les propriétaires de sociétés investissent dans divers types d’assurance pour se protéger contre les accidents, la fraude, la responsabilité de l’emploi et d’autres types de risques. C’est une approche prudente de gérer les risques et de protéger les actifs de l’organisation.

Mais qu’en est-il des actions que les organisations entreprennent? Ou les actions qu’elles n’entreprennent pas? Qui est responsable de ces questions? Les administrateurs et les dirigeants sont responsables, et ils portent une responsabilité importante de leurs actions et de leur inaction.

De plus en plus, les polices d’assurance A & D sont un élément clé de la gestion des risques et de la construction d’une organisation réussie.

Pourquoi une assurance des A & D ?

Les dirigeants responsables acceptent que « La responsabilité commence ici – avec moi. »

C’est un principe fondamental du leadership – prendre la responsabilité de vos décisions de gestion et de la performance de l’organisation. L’un des rôles d’un chef de file est d’accepter la vulnérabilité liée à ces positions.

Une assurance des A & D – Comment ça fonctionne?

L’assurance des A & D couvre les frais et dommages-intérêts dans le cas où les dirigeants d’une société sont poursuivis pour actes répréhensibles survenus alors qu’ils étaient avec la société. La garantie s’appliquent à:

• aux administrateurs de la societé
• aux dirigeants de la societé
• à la société elle-même

Selon le cas, une police A & D peut couvrir :

• les frais juridiques
• les dommages-intérêts
• la responsabilité personnelle et professionnelle
• les pénalité découlant de procédures réglementaires

L’assurance des A & D un outil de gestion de risques

Dans l’environnement corporatif d’aujourd’hui, les administrateurs et les dirigeants ont besoin de protection pour de nombreuses raisons spécifiques.

Le statut corporatif ne procure pas une protection complète – Beaucoup de sociétés pensent qu’elles sont protégées par leur statut d’incorporation. Ce n’est pas tout à fait exact, le statut de société ne protège pas ses administrateurs et dirigeants. La vérité est que les administrateurs et dirigeants d’une société sont responsables de leurs propres actions ainsi que celles de la société.

Il y a eu des cas juridiques où les tribunaux ont imputé des dommages contre les administrateurs de sociétés pour leurs actes répréhensibles.  Dans certains cas, les tribunaux ont imposé des responsabilités légales spécifiques aux administrateurs.

Dans d’autres cas, les administrateurs de sociétés ont été tenus  responsables des actions d’autres administrateurs.

C’est délicat, mais ce sont les réalités de gouverner dans l’environnement de société.

Aucune issue – Démissionner de l’organisation ne vous protège pas nécessairement. Si un administrateur démissionne du conseil ou un dirigeant démissionne de la société, ces personnes sont toujours responsables, même après avoir démissionné. Les gens sont responsables des décisions prises sous leur responsabilité, ainsi que des décisions qu’ils ont pu avoir omis de faire.

Travailler pour un organisme caritatif n’est pas une protection – La responsabilité ne se limite pas aux organisations à but lucratif dans les industries compétitives. Les organismes à but non lucratif sont également vulnérables, et leurs parties prenantes peuvent se plaindre et prendre des mesures contre eux. Les plaignants potentiels comprennent les organismes gouvernementaux, les donateurs, les fournisseurs, les bénéficiaires des services revendiquant des préjudices découlant d’actions de la société ou de son inaction. La vulnérabilité s’applique tant aux employés qu’aux bénévoles.

Certaines politiques étendent la couverture au-delà des domaines traditionnels et incluent la couverture des bénévoles à but non lucratif et fiduciaires, ainsi que le personnel et l’entité elle-même.

L’assurance des A & D – Prévenir les dommages permanents 

Les sociétés de tous secteurs sont exposées au risque d’une action en justice de leurs actionnaires, des partenaires, des clients, des organismes de réglementation, des employés et du grand public.

Et sans l’assurance des A & D, un procès peut être préjudiciable à la performance et aux intérêts à long terme de la société.

La bonne nouvelle c’est qu’un produit d’assurance adéquat des A & D couvre de nombreux risques de responsabilité civile auxquels la société peut faire face en protégeant les actifs de la société.