UN ÉCHELON PLUS HAUT : ÉLARGIR LES POSSIBILITÉS DE TRISURA (PAR MIKE GEORGE)

UN ÉCHELON PLUS HAUT : ÉLARGIR LES POSSIBILITÉS DE TRISURA (PAR MIKE GEORGE)

Pour toute nouvelle situation, que celle-ci implique un ascenseur ou une fusée, vous serez presque assurément considéré de l’une des trois manières suivantes. Comme un facteur négatif : très dangereux, un fauteur de troubles. Ou comme un facteur neutre, c’est-à-dire que votre implication sera sans conséquence d’un côté ou de l’autre. Ou enfin comme un facteur positif, à savoir une personne qui crée de la valeur.

– Chris Hadfield, astronaute canadien

dans son livre An Astronaut’s Guide to Life on Earth

L’astronaute canadien Chris Hadfield a été le directeur de la NASA à Sotchi, en Russie bien avant que cette ville ne soit l’objet d’une attention mondiale en raison de la tenue des Jeux Olympiques d’hiver. Dans son récent livre, An Astronaut’s Guide to Life on Earth,Hadfield explique qu’il commandait une mission à partir de Sotchi le 11 septembre 2001. En ce jour fatidique, il a été déchiré entre les exigences de sa mission dans l’espace et les événements sur terre qui allaient changer la configuration du monde.

Hadfield partage avec ses lecteurs plusieurs enseignements tirés de ses voyages dans le monde et au-delà. Un bon nombre de ces enseignements sont utiles pour toutes les entreprises, notamment pour Trisura, car nous cherchons constamment à être un facteur positif pour nos courtiers et leurs clients.

La volonté de représenter constamment un facteur positif constitue cependant un objectif exigeant et difficile à atteindre. Depuis que j’ai débuté dans l’industrie de l’assurance il y a 26 ans, et particulièrement depuis que nous avons créé Trisura en 2006, les changements observés dans cette industrie se sont révélés exceptionnels et sans précédent. Au cours de cette période, nous avons vu l’émergence de plusieurs nouveaux concurrents, de nouvelles technologies, de nouveaux portefeuilles de produits et de méthodes de distribution inédites, la banalisation de produits qui étaient auparavant spécialisés, la fixation de prix très bas et un taux renversant d’acquisitions de cabinets de  courtage et de compagnies d’assurance.

À travers tous ces changements, nous sommes restés axés sur notre volonté d’offrir une expérience exceptionnelle à nos courtiers, de chercher à comprendre leurs besoins et ceux de leurs clients puis de leur offrir des solutions qui contribuent à leur réussite. En raison de cet engagement indéfectible, nous avons pu faire de Trisura une compagnie avec un chiffre d’affaires de 80 millions $, trois solides secteurs d’activité et des bureaux à travers le Canada.

Malgré ces changements constants dans l’industrie, nous n’avons jamais perdu de vue une donnée essentielle : les gens sont notre raison d’être, particulièrement nos courtiers, leurs clients et notre personnel. De fait, il s’agit là des trois composantes principales qui forment le   « Tri » de Trisura. Même si l’environnement externe est susceptible de changer, notre accent sur les gens et nos relations d’affaires est resté indéfectible. Et je m’engage envers vous à ce qu’il en soit toujours ainsi.

L’environnement change, mais nos priorités stratégiques restent les mêmes

Si vous commencez à penser que seuls les meilleurs moments de votre existence ont une grande importance, vous ferez de votre vie un échec assuré la plupart du temps. Pour ma part, je préfère rester positif la plupart du temps et apprécier tout ce qui passe : les petits moments, les moments plus inspirés, les succès qui font la manchette et les réussites que je suis le seul à connaître.

Chris Hadfield, astronaute canadien

dans son livre An Astronaut’s Guide to Life on Earth

Trisura est déterminée à faire sa marque dans cet environnement en conservant les valeurs et les principes qui ont contribué à sa réussite.

Tout d’abord, les relations que nous entretenons avec nos courtiers sont essentielles pour notre compagnie. Nos courtiers doivent comprendre qu’ils peuvent s’en remettre à nous et que nous travaillons fort pour rester à leurs yeux des conseillers dignes de confiance. Nous attendons de nos gens qu’ils se mettent inlassablement à leur place et qu’ils se demandent : Comment pouvons-nous rendre leur vie plus facile ? Comment sommes-nous en mesure de faire fructifier leurs affaires ? Comment pouvons-nous aider nos courtiers à réduire leurs coûts ?

À chaque jour, nos gens doivent se poser ces questions, et ce, dans chacune de leurs initiatives, même les plus routinières. À cet égard, les nouvelles sont bonnes. En effet, le personnel de Trisura a reçu d’excellentes évaluations pour les renseignements et les conseils avisés qu’ils fournissent à nos courtiers. Nous devons continuer à répondre à leurs attentes. Puisque nous reconnaissons que nos gens contribuent au succès de Trisura, nous continuerons à consacrer les efforts nécessaires, à engager, à offrir des programmes de mentorat et à former les meilleurs éléments dans cette industrie.

En 2013, nous avons demandé à nos courtiers de nous partager leurs expériences avec les gens de Trisura puis nous vous avons communiqué largement ces résultats tout en vous informant de certaines priorités clés auxquelles nous entendons donner suite, notamment les suivantes :

Technologie et outils : Trisura continuera d’investir massivement dans ses solutions en ligne en matière de portail et d’administration de programmes. Dans ce but, nous avons formé une équipe Solutions de programmes pour nous aider à mieux mettre en œuvre cette stratégie. Notre nouveau site Web  –  www.trisura.com – fournit des ressources facilement accessibles pour appuyer les initiatives de ventes et marketing de nos courtiers.

Prise de décision rapide et définitive : Trisura continuera d’accuser réception des propositions d’assurance dans un délai de 24 heures, de transmettre prestement les soumissions urgentes et d’offrir des réponses rapides et définitives. 

Partenariat et collaboration : En tant qu’entreprise qui fournit des services à un réseau choisi de courtiers, Trisura comprend qu’une collaboration fructueuse nécessite des compromis raisonnables. Nous travaillons de manière diligente afin que nos objectifs d’affaires soient bien alignés.

Pendant que Trisura poursuit sa croissance, nous resterons axés sur nos courtiers afin de créer et de leur offrir une expérience exceptionnelle.

Un échelon plus haut : Élargir les possibilités de Trisura

Ça m’intrigue de voir autant de motivateurs personnels inciter les gens à visualiser leur réussite sans pousser plus loin. Le fait de pouvoir prévenir les problèmes et de savoir comment les résoudre n’est pas source d’inquiétude : au contraire, c’est productif. De même, la mise en place d’un plan d’action ne constitue jamais une perte de temps quand cela vous donne la tranquillité d’esprit.

Chris Hadfield, astronaute canadien

dans son livre An Astronaut’s Guide to Life on Earth

Nous avons parcouru beaucoup de chemin en peu de temps, mais notre voyage se poursuit. Nous avons atteint une autre phase. Le moment est venu pour Trisura de bâtir sur les solides assises que nous avons construites.

Trisura va donc de l’avant avec son plan quinquennal qui se traduira, prévoyons-nous, par un chiffre d’affaires annuel de 120 millions $ d’ici 2016. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Nous pensons déjà à 2020 et ce à quoi notre compagnie ressemblera alors. Que pouvons-nous entrevoir ? Un chiffre d’affaires de 200 millions $ ? De 300 millions $ ? Grâce à votre soutien constant et à l’équipe de premier plan que nous avons constitué, je crois que tout est possible.

Nous avons le sentiment que nous sommes bien partis. Pour ajouter une autre brique à notre édifice, nous lançons aujourd’hui une image de marque renouvelée et un nouveau site Web dynamique.

Trisura a été érigée sur trois compétences de base : le Cautionnement, les Risques corporatifs et les Solutions de risques (garanties). Nous sommes convaincus que nous disposons d’une grande marge de manœuvre pour assurer la croissance de ces secteurs clés de notre compagnie. En outre, nous sommes aussi enthousiastes à la perspective d’atteindre notre plein potentiel, ce qui suppose la mise en œuvre d’initiatives stratégiques, notamment l’ajout d’un quatrième secteur ou même d’un cinquième, ou encore de faire l’acquisition d’autres entreprises ou d’embaucher d’autres personnes et peut-être même d’envisager une expansion géographique.

C’est là l’un des traits excitants de Trisura : nous ne sommes nullement intéressés à nous reposer sur nos lauriers ou à nous arrêter. À nos yeux, nous avons à peine entrepris notre voyage.

Quel que soit le chemin que nous choisirons de parcourir, nous continuerons de nous en remettre à ce qui a fait notre réussite jusqu’à présent : offrir des expériences exceptionnelles à nos courtiers, s’implanter fermement dans les marchés où nous faisons des affaires et répondre promptement aux besoins et tendances du marché.

Je suis vraiment fier de l’expertise et de l’énergie que nous déployons quotidiennement au travail. Cependant, notre succès sera mesuré ultimement sur une seule variable : être un         « facteur positif » aux yeux de chacun d’entre vous. Après tout, personne ne tient à être considéré comme un facteur nul. Au moment où Trisura songe à son avenir, ce bulletin électronique trimestriel représente une belle occasion de communiquer nos objectifs, de montrer la voie à suivre et de célébrer notre réussite commune. J’espère que vous aurez plaisir à lire ce bulletin et qu’il vous sera utile dans vos projets d’affaires. Cela dit, j’apprécierais beaucoup recevoir vos idées, commentaires et suggestions.

Après tout, nous faisons tous partie de cette grande aventure.

Salutations cordiales,

Mike George

RESSOURCES LES FACTEURS DE SUCCÈS POUR > VERS DES PROJETS DE CONSTRUCTION DE PLUS GRANDE ENVERGURE

RESSOURCES LES FACTEURS DE SUCCÈS POUR << ÉVOLUER >> VERS DES PROJETS DE CONSTRUCTION DE PLUS GRANDE ENVERGURE

Malgré le revers subi par le Canada pendant la crise financière de 2008, notre économie est en voie de guérison et nous pouvons nous vanter d’être l’un des marchés les plus importants du secteur de la Construction. En fait, le Canada est devenu la cinquième économie mondiale pour la Construction, grâce à ses ressources naturelles et aux investissements faits dans les infrastructures pendant la récession, ce qui a permis d’effectuer << un atterrissage en douceur>>.

Cependant, l’énorme manque d’infrastructures du Canada demeure l’un des défis les plus importants posés au pays. La plus grande partie de nos infrastructures ont été construites dans les années 1950 et 1960, elles ont atteint en moyenne 70% de leur durée de vie et ont fortement besoin d’être modernisées. La Fédération Canadienne des municipalités estime qu’il faudrait  injecter plus de 250 milliards de dollars dans les infrastructures du pays pour les amener à un niveau acceptable.

L’Etat est bien conscient à tous niveaux du défi posé par les infrastructures et il lie la croissance économique future aux investissements effectués dans ces infrastructures. Bien évidemment, le financement reste la difficulté principale. Les gouvernements allouent désormais des fonds pour l’investissement dans les infrastructures, comme l’a illustré récemment le Nouveau Plan Chantiers Canada, créé par le  gouvernement fédéral, qui prévoit d’investir pendant dix ans à hauteur de :

  • 32 milliards de dollars pour le Fonds d’Amélioration des Collectivités (Community Improvement Fund ) destiné aux communes.
  • 14 milliards de dollars pour le Nouveau Fonds Chantiers Canada, (4 milliards de dollars pour les infrastructures nationales et 10 milliards de dollars pour les infrastructures des Provinces et des Territoires.
  • 1,25 milliard de dollars pour le Fonds P3 Canada
  • 6 milliards de dollars pour les programmes déjà existants

Cependant,  il faut encore plus d’argent et le Canada a pris les devants grâce au projet P3 et aux investissements privés dans les infrastructures publiques. Les difficultés posées par les infrastructures se sont traduites par:

  • Des projets de plus grande envergure et le regroupement des programmes les plus petits.
  • L’entrée d’entreprises internationales sur le marché canadien
  • La consolidation
  • La concurrence reste féroce. Les marges sont beaucoup plus serrées qu’avant 2009
  • Les listes d’offres sont toujours longues.

Donc qu’est ce que tout cela veut dire pour les entrepreneurs  régionaux de taille moyenne ? Pour nombre d’entre eux, cela passe par la réévaluation de leurs marchés et la recherche de la diversité pour développer et consolider leur volant d’affaires. Un des axes les plus évidents est l’accroissement de la taille des projets. Cependant, l’obtention et la gestion de projets de grande envergure ne sont pas aisées et peuvent présenter des risques considérables. Les entrepreneurs qui cherchent à <<évoluer>> doivent être disposés à identifier et mettre en oeuvre les meilleures pratiques pour se donner les plus grandes chances de réussir.

Mettre l’accent sur de solides pratiques d’évaluation

Tous les projets de construction débutent par un solide processus d’évaluation, mais dans le monde concurrentiel d’aujourd’hui, cette évaluation est plus importante que jamais.

Explorer et comprendre chaque composante du projet

Connaître le projet sur le bout des doigts au moment de la phase achat. Mettre sur pied une équipe qui mènera une étude complète sur :

  • Les conditions du chantier
  • Les sondages
  • Les conditions générales du contrat
  • Les niveaux de productivité attendus

Affecter des membres de l’équipe à chacune de ces tâches et les faire rendre compte à l’équipe dirigeante.

Créer une matrice pour l’analyse du contrat

Une matrice d’analyse du contrat est un outil qui aide l’entrepreneur à déterminer son niveau d’appétit pour le risque. Les projets de construction de grande envergure poussent souvent les entreprises à leurs limites et une matrice d’analyse du contrat peut guider la prise de décision, surtout quand les choix deviennent difficiles. En particulier, cela peut permettre de déterminer un point de <<sortie>> là où les risques deviennent trop importants.

Assurer une gestion de projet solide

Une fois qu’un entrepreneur a réussi à assurer un projet de plus grande envergure, il doit le réaliser conformément aux conditions générales du contrat. Les projets de grande envergure contiennent beaucoup de variables et il est donc fondamental de suivre, d’évaluer et d’observer les différentes fonctions et composantes. Conserver des justificatifs et des traces est essentiel, surtout en cas de litige potentiel.

Mettre l’accent sur vos compétences en communication

Dès le démarrage, les entrepreneurs doivent créer une voie de communication ouverte avec leurs clients, leurs sous-traitants et leurs fournisseurs. Assurez-vous en particulier que les personnes clés aient de réelles aptitudes à la négociation et puissent résoudre les difficultés avant qu’elles ne deviennent de vrais problèmes qui affecteront l’aboutissement du projet.

S’appuyer sur des conducteurs de travaux connus et fiables

Ne jamais sous-estimer l’importance du suivi terrain. Les projets d’envergure se traduisent chaque jour par des centaines de décisions, donc une supervision rigoureuse du projet permet à l’entrepreneur de réagir rapidement quand des difficultés apparaissent. Un suivi de chantier solide garantira que la productivité ne baissera pas.

Avoir un bilan solide

Inévitablement, les entrepreneurs se retrouvent en difficulté quand ils n’ont plus de cash. Avant de se lancer dans un projet plus vaste, l’entrepreneur doit s’assurer que son bilan est suffisamment solide,  qu’il contienne des liquidités et un accès au cash. Il est vital que le bilan de l’entrepreneur puisse répondre aux besoins en flux de trésorerie générés à la fois par le projet de grande envergure et par l’ensemble des autres chantiers de l’entrepreneur.

Mettre en place une gestion financière solide

Le résultat net est la raison première à considérer pour des projets de grande envergure. Un excellent système de comptabilité analytique est indispensable et va permettre à un entrepreneur de  :

  • Gérer et contrôler les coûts
  • Assurer une gestion de trésorerie solide
  • S’assurer de la solidité du bilan
  • Développer des modèles de prévision

Développer et s’appuyer sur des partenariats solides

Les entrepreneurs qui réussissent créent des relations solides avec des partenaires de Surety, qui cherchent à comprendre l’activité spécifique de l’entrepreneur et son plan de développement. Les entrepreneurs devraient s’appuyer sur ces partenaires clés, qui ont beaucoup d’expérience et comprennent pourquoi certains entrepreneurs réussissent et d’autres pas. Ils peuvent s’assurer que l’entreprise soit préparée de façon pertinente à des projets de grande envergure et à leur réussite.

À votre tour

Est-ce que votre entreprise ou vos clients ont entrepris des projets de construction de grande envergure ?

Parmi ces meilleures pratiques, lesquelles vous ont préparé aux risques et aux difficultés posés par ces projets de grande envergure?