Select Page
Il y a 10 ans, plus précisément le 22 mars 2006, nous facturions notre toute première prime chez Trisura. C’était pour un dossier de cautionnement. On doit reconnaître qu’il s’agissait d’un montant pour le moins modeste, soit 1 501 $, et pour un cautionnement d’exécution et de paiement de taille également modeste. Cependant, il ne s’agissait pas d’une affaire de chiffres à nos yeux. C’était un début très gratifiant parce que cette petite prime était l’aboutissement de plus de six mois de travail ardu pour que Trisura obtienne sa licence d’exploitation, soit capitalisée, constituée en société, réassurée, dotée en personnel, logée, informatisée, adopte une dénomination sociale et un logo, et soit également autorisée à émettre des cautionnements et des polices. Cela signifiait que nous étions prêts à faire des affaires. Cela signifiait également que des personnes avaient cru en nous pour nous confier leurs affaires. Cette journée fut donc spéciale et elle fut la première de beaucoup d’autres à venir. Quelques semaines plus tard, au mois d’avril, nous émettions notre toute première police d’assurance responsabilité professionnelle erreurs et omissions et, quelque temps après, notre première police d’assurance responsabilité des administrateurs et dirigeants.
J’en reviens à cette première prime qui était vraiment spéciale. Il s’agissait d’une entreprise de construction qui décida de transférer ses affaires chez nous, après avoir transigé plusieurs années avec l’une des plus grandes sociétés de cautionnement au Canada. Encore aujourd’hui, c’est l’un de nos comptes clients les plus importants. Le cabinet de courtage impliqué dans cette transaction représentait un joueur clé dans le marché et son équipe avait exprimé son soutien indéfectible à l’égard de ce que nous cherchions à accomplir chez Trisura. Le bénéficiaire du cautionnement était la Ville de Brampton en Ontario et il s’agissait pour nous d’une percée majeure parce que, même si notre compagnie s’était qualifiée pour figurer sur la liste des sociétés de cautionnement autorisées par le Conseil du trésor du Canada, le fait que notre tout premier cautionnement ait été accepté par un organisme public majeur était vraiment gratifiant. Cela voulait dire que nous étions une compagnie légitime.
Quant à cette entreprise de construction, elle demeure encore aujourd’hui une excellente compagnie dirigée par des gens exceptionnels. En 2006, elle n’avait aucune raison de faire affaire avec une autre société de cautionnement. En vérité, elle avait l’embarras du choix, car toute société de cautionnement exerçant ses activités au Canada aurait été fière de la compter parmi ses clients. Il en allait de même pour le cabinet de courtage auquel je faisais référence plus tôt et qui n’avait nul besoin de recommander ou d’appuyer Trisura. Néanmoins, elles nous ont toutes deux fait confiance en choisissant de miser sur notre compagnie naissante et nous leur en sommes à jamais reconnaissants.
Il y a quelques semaines, soit au jour même du 10e anniversaire de notre tout premier cautionnement, je me suis entretenu avec le propriétaire de cette entreprise de construction et j’ai tenu à le remercier de nous avoir fait confiance. Je lui ai demandé la raison de cet appui. Sa réponse : « parce que nous vous avons apprécié ». Cela m’a fait songer au vieil adage selon lequel les gens font affaire avec des gens qu’ils apprécient et en qui ils ont confiance. Pour l’essentiel, je crois que cet adage est foncièrement vrai, à savoir que les gens font vraiment affaire avec des gens qu’ils apprécient et en qui ils ont confiance.
Trisura existe afin de créer des expériences exceptionnelles pour nos parties prenantes, car nous croyons que nous pouvons faire les choses mieux. Nos valeurs fondamentales sont toutes axées sur l’appui que nous consentons à vous, nos courtiers ainsi qu’à vos clients afin que vous soyez en mesure de connaître encore plus de succès. Pourquoi le faisons-nous ? Parce que nous sommes une compagnie qui accorde une grande importance aux relations d’affaires et, pour toute relation de cette nature, nous savons que pour réussir, nous avons le devoir de bâtir notre compagnie de telle manière que vous nous apprécierez et nous accorderez votre confiance en nous confiant vos affaires.
Faisons un saut jusqu’à aujourd’hui : depuis notre tout premier cautionnement émis en mars 2006, le montant cumulatif de nos primes souscrites s’élève à près de 570 millions de dollars. Ça représente beaucoup d’appréciation et de confiance ! Nous ne le dirons jamais assez : nous apprécions votre soutien et votre confiance. Soyez assurés que nous ne vous laisserons jamais tomber.