Select Page
Apprenez avec les meilleurs: Les séances de formation exclusives de Trisura

Apprenez avec les meilleurs: Les séances de formation exclusives de Trisura

Par Sara Ametrano

 

Nous regrettons que la pandémie ait rendu impossible les occasions de rencontres en personne avec nos partenaires courtiers et ce contact direct nous manque beaucoup. En revanche, cette situation a stimulé notre créativité à tenter quelque chose de nouveau. Après tout, chez Trisura, nous carburons à l’innovation.

Vous avez pris part à nos cours d’apprentissage en ligne (il y aura du nouveau à ce sujet cette année !) et avez peut-être participé à nos webinaires thématiques en personne en compagnie de nos experts. Fidèles à notre devise, nous allons maintenant un échelon plus haut en enrichissant la gamme de nos cours de formation avec des webinaires gratuits !

Animée par une équipe de Trisura triée sur le volet, nos séances de formation constitueront une manière originale de parfaire vos connaissances en matière d’assurances spécialisées et de cautionnement. Grâce à cette expérience ludique à distance, nos formateurs donneront des cours interactifs en direct et seront disposés à répondre à vos questions. Et ce n’est pas tout : les participants auront également droit à des crédits de formation continue !

Nous avons bien hâte de vous offrir ces nouveaux cours qui promettent d’être très stimulants et nous espérons vous voir à ces webinaires.

Soyez à l’affût des informations à venir, ce qui comprend des renseignements sur les cours qui seront offerts, leur accessibilité, de même que les dates pertinentes.

Le concours annuel de pain d’épice de Trisura est de retour sur la côte ouest

Le concours annuel de pain d’épice de Trisura est de retour sur la côte ouest

Par Sara Ametrano

Le 11 décembre dernier avait lieu la compétition la plus savoureuse de la saison sur la côte ouest.

Le concours annuel de fabrication de maisons en pain d’épice de Trisura est de retour en 2019. Il a réuni des amis de partout dans l’industrie pour commémorer la fin d’une autre année. Les célébrations battaient leur plein avec des bouchées savoureuses et des costumes dans lesquels les participants ont pu se pavaner. De plus, fidèles à l’esprit des Fêtes, nous avons organisé un concours où un participant pouvait gagner 50 % de la cagnotte amassée. Les profits ont été distribués à Centraide.

Un événement très couru et un plaisir coupable pour plusieurs, l’édition 2019 de ce concours fut pour le moins intense et un peu salissante !

 

Galerie:

8e édition annuelle du tournoi de bienfaisance de balle molle de Trisura : un coup de circuit

8e édition annuelle du tournoi de bienfaisance de balle molle de Trisura : un coup de circuit

Le 19 septembre 2019, Trisura a tenu la 8e édition annuelle de son tournoi de bienfaisance de balle molle. C’était une journée chaude  et ensoleillée avec une légère brise. Un temps parfait pour la pratique de ce sport.

Il s’agissait de notre plus gros tournoi à ce jour avec la participation de 17 sociétés de courtage qui ont soutenu un organisme de bienfaisance établi à Perth en Ontario, soit le Project Trauma Support. La mission de cet organisme est d’appuyer les anciens combattants et le personnel militaire ainsi que les intervenants d’urgence qui sont confrontés au trouble de stress post-traumatique. À chaque année, tous les profits générés par notre tournoi sont remis à un organisme de bienfaisance de notre choix. En 2019, nous avons amassé un montant de 23 000 $, ce qui représente une somme record !

Nous vous invitons à regarder notre galerie de photos qui montre les faits saillants de cette journée qui nous a permis de claquer un coup de circuit !

 

Galerie de photos :

Répandre la bonne humeur

Répandre la bonne humeur

Répandre la bonne humeur

En cette période de fin d’année, j’ai récemment pris le temps de faire une pause et de regarder mon dessin animé favori de Noël, Comment le Grinch a volé Noël, l’adaptation traditionnelle de 1966 tirée du livre pour enfants du Dr Seuss. À ne pas confondre avec les réinterprétations récentes du cinéma hollywoodien. Je parle ici de l’authentique film original. Je devais avoir environ 3 ans quand ce film est sorti pour la première fois. Même si à prime abord, le personnage du Grinch me terrifiait, j’ai toujours vivement apprécié le dessin animé et le message sous-jacent qui parle de l’importance de l’esprit de Noël.

Qu’importe vos origines, votre foi ou que vous fêtiez ou non Noël ou que vous célébriez toute autre tradition. Le thème principal du Grinch est le même que celui du classique de 1843 de Charles Dickens, Un chant de Noël. Il s’agit de faire preuve de bonne volonté envers autrui : se montrer généreux, gentil, charitable, indulgent, répandre la joie et la bonne humeur, soit tout autant de vertus sur lesquelles nous avons une emprise. Quelle que soit la confession à laquelle vous appartenez, ce moment de l’année constitue une occasion privilégiée pour se rappeler l’importance de ces vertus qui représentent également les assises sur lesquelles nous pouvons ériger une communauté bienveillante et accueillante. Chacune et chacun d’entre nous peut faire sa part.

Prenez votre temps et soyez reconnaissant

Ce message devrait être d’une importance primordiale pour tous et chacun d’entre nous. Malheureusement, je le sens s’appauvrir progressivement. Cela est peut-être attribuable au stress croissant dans nos vies. Cependant, je constate que nous sommes bien davantage centrés sur nous-mêmes qu’ouverts à notre communauté. En somme, je crois que nous devenons peu à peu des Grinch en puissance.

Pourtant, cette période de l’année nous invite à prendre notre temps, à remettre en question notre situation et à être reconnaissant pour ce que nous avons et ce que nous sommes.

La politique anti-Grinch

Tout cela me fait penser à tous les efforts déployés chez Trisura depuis que nous avons mis la compagnie sur pied il y a 13 ans. Nous avons travaillé ferme pour bâtir une culture d’entraide reposant sur les employés, car sans vous, il n’y aurait pas de compagnie qui tienne. Notre noble raison d’être est de fournir des expériences exceptionnelles à toutes nos parties prenantes qui sont fondées sur l’élaboration de relations d’affaires profondes et à long terme qui sont mutuellement bénéfiques. Nous avons soutenu ce qui nous apparaissent être des valeurs fondamentales et des principes directeurs significatifs afin de nous assurer que nous restions sur la bonne voie. Vous êtes importants à nos yeux et nos relations d’affaires réciproques le sont tout autant. Nous sommes à votre écoute et nous travaillons afin de trouver les solutions qui répondent à vos besoins. Votre réussite nous importe et nous tenons à vous aider pour que vous puissiez l’obtenir. Nous avons une politique d’embauche qui fait en sorte  qu’aucun imbécile n’est admis chez nous (c’est notre politique anti-Grinch). Nous nous employons aussi à faire une contribution active et positive dans notre communauté.

Un grand merci. Nous nous estimons privilégiés et reconnaissants que vous ayez adhéré à notre approche. Votre soutien est vivement apprécié. Je me sens comme le Grinch repentant quand il s’est mis à découper le rôti de bœuf !

Au nom de toute la famille de Trisura, je vous souhaite ainsi qu’à vos proches une très heureuse période des Fêtes et une formidable année 2019.

 

 

 

 

Édition 2018 de la Coupe invitation de pain d’épice de Trisura

Édition 2018 de la Coupe invitation de pain d’épice de Trisura

Édition 2018 de la Coupe invitation de pain d’épice de Trisura

Les bonnets de Père Noël et les chandails hideux du temps des Fêtes ont été sortis du placard pour s’afficher durant la période des Fêtes à l’occasion du concours annuel de fabrication de maisons en pain d’épice de Trisura.  Les courtiers et les employés de Trisura des régions métropolitaines de Calgary et de Vancouver ont fait de leur mieux  pour fabriquer de mémorables pains d’épice dans l’espoir d’obtenir le premier prix de la Coupe invitation de pain d’épice en plus de voir leur nom inscrit sur le trophée ! Plongez-vous dans l’atmosphère du temps des Fêtes en regardant les meilleures photos prises lors de ces événements.

Les dispositions relatives à la déclaration de la violation des données au Canada en vigueur

Les dispositions relatives à la déclaration de la violation des données au Canada en vigueur

 

Présenté en partenariat avec Cox & Palmer

Article rédigé par :
Matt Saunders

La violation des données à l’échelle locale et mondiale retient encore l’attention des médias. Que ce soit la divulgation par Facebook des profils de millions de ses utilisateurs (sans leur consentement) ou de la récente violation des données du site intranet du gouvernement de la Nouvelle-Écosse, on observe une sensibilisation croissante relative au droit à la vie privée, à la manière dont les gens partagent leurs données et à la façon dont les renseignements personnels sont protégés.

L’intérêt des Canadiens pour toutes ces questions ira croissant à la suite de l’entrée en vigueur, le 1er novembre 2018, des nouvelles dispositions obligatoires régissant la déclaration des atteintes aux mesures de sécurité en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques LPRPDE »). Des informations supplémentaires sur le processus de déclaration sont contenues dans le nouveau Règlement concernant les atteintes aux mesures de sécurité (le « Règlement ») qui a été publié sous sa forme finale le 18 avril 2018.

Le cadre relatif aux nouvelles dispositions régissant la déclaration des atteintes aux mesures de sécurité énumère les mesures qu’une organisation est tenue de prendre quand elle subit « des atteintes aux mesures de sécurité » (ou une violation de données attribuable au défaut de mettre en place des mesures de sécurité) :

  1. Déterminer si l’atteinte présente un « risque réel de préjudice grave » à l’endroit de toute personne dont les renseignements personnels étaient visés par l’atteinte;
  2. Si la réponse à la question 1 est « oui », aviser, le plus tôt possible, les personnes visées et signaler cette atteinte au commissaire à la protection de la vie privée du Canada (le « commissaire »);
  3. Aviser toute autre organisation susceptible de pouvoir atténuer le risque de préjudice causé aux personnes visées; et
  4. Tenir un dossier de toute atteinte à la protection des données dont l’organisation est informée et le fournir au commissaire à sa demande.

« RISQUE RÉEL DE PRÉJUDICE GRAVE »

En vertu du nouveau cadre établi par le Règlement, l’expression « préjudice grave » est définie largement pour inclure la lésion corporelle, l’humiliation, le dommage à la réputation ou aux relations, la perte d’emploi, la perte d’occasions commerciales ou professionnelles, la perte financière, le vol d’identité, l’effet négatif sur le dossier de crédit et le dommage aux biens ou leur perte.

Quand il s’agit d’établir si une atteinte aux mesures de sécurité présente un risque réel de préjudice grave à l’endroit des personnes visées, l’organisation devrait notamment considérer les éléments suivants : le degré de sensibilité des renseignements personnels touchés par la violation des données, la probabilité que les renseignements aient été mal utilisés ou soient en train ou sur le point de l’être et tout autre élément qui peut être prévu par règlement.

DÉCLARATION AU COMMISSAIRE

Une fois qu’elle a déterminé qu’une atteinte aux mesures de sécurité est survenue et qu’elle présente un risque réel de préjudice grave, une organisation doit faire rapport au commissaire sur cette violation des données le plus tôt possible. Le Règlement exige que tout rapport au commissaire soit fait par écrit et envoyé par tout moyen de communication sécuritaire. Cette déclaration doit comprendre les éléments suivants :

  • une description des circonstances de l’atteinte et, si elle est connue, la cause de l’atteinte;
  • la date ou la période où il y a eu atteinte ou, si aucune de ces périodes n’est connue, une approximation de la période;
  • la nature des renseignements personnels visés par l’atteinte, pour autant qu’elle soit connue;
  • le nombre de personnes visées par l’atteinte ou, s’il n’est pas connu, une approximation de ce nombre;
  • les mesures que l’organisation a prises afin de réduire le risque de préjudice à l’endroit des personnes visées qui pourrait résulter de l’atteinte ou afin d’atténuer un tel préjudice;
  • les mesures que l’organisation a prises ou qu’elle entend prendre afin d’aviser les personnes visées de toute atteinte; et
  • le nom et les coordonnées d’une personne qui peut répondre au nom de l’organisation aux questions du commissaire au sujet de l’atteinte.

De plus, une organisation peut transmettre au commissaire tout nouveau renseignement mentionné ci-dessus dont elle prend connaissance après avoir fait la déclaration.

AVIS AUX PERSONNES VISÉES

Les organisations doivent également fournir un avis à toute personne visée par une atteinte, à moins que la loi ne l’interdise. Ces avis doivent contenir les renseignements suivants :

  • une description des circonstances de l’atteinte;
  • la date ou la période où il y a eu atteinte ou, si aucune de ces périodes n’est connue, une approximation de la période;
  • la nature des renseignements personnels visés par l’atteinte, pour autant qu’elle soit connue;
  • une description des mesures que l’organisation a prises afin de réduire le risque de préjudice qui pourrait résulter de l’atteinte;
  • une description des mesures que peut prendre toute personne visée afin de réduire le risque de préjudice qui pourrait résulter de l’atteinte ou afin d’atténuer un tel préjudice; et
  • les coordonnées permettant à la personne visée de se renseigner davantage au sujet de l’atteinte.

Les organisations doivent informer directement toute personne visée ayant subi une atteinte en personne, par téléphone, par courrier, par courriel ou par tout autre moyen de communication qu’une personne raisonnable estimerait acceptable dans les circonstances.

Cependant, une organisation peut fournir indirectement un avis à toute personne visée dans l’une ou l’autre des circonstances suivantes : (i) le fait de donner l’avis directement est susceptible de causer un préjudice accru à la personne visée; (ii) le fait de donner l’avis directement est susceptible de représenter une difficulté excessive pour l’organisation; ou (iii) l’organisation n’a pas les coordonnées de la personne visée. L’avis est donné indirectement par une communication publique ou par toute mesure similaire dont on peut raisonnablement s’attendre à ce qu’elle permette de joindre la personne visée.

AVIS À D’AUTRES ORGANISATIONS

Si une organisation fournit un avis à toute personne visée par une atteinte, elle doit également faire de même pour toute autre organisation, institution gouvernementale ou subdivision d’une telle institution, si elle croit que l’autre organisation, l’institution ou la subdivision peut être en mesure de réduire le risque de préjudice pouvant résulter de l’atteinte ou d’atténuer ce préjudice.

TENUE D’UN REGISTRE

Une organisation doit conserver le registre de toute atteinte aux mesures de sécurité qui concerne des renseignements personnels même si l’organisation a déterminé que ces renseignements ne posent aucun risque significatif de préjudice à une personne. Ce registre doit être conservé pendant vingt-quatre mois après la date à laquelle l’organisation a conclu qu’il y a eu atteinte. Le registre doit également contenir tout renseignement permettant au commissaire de vérifier la conformité avec les dispositions qui exigent la production de rapports au commissaire et l’avis fourni à toute personne visée.

AMENDES

Les organisations doivent également être conscientes que toute omission volontaire de faire rapport au commissaire ou d’aviser toute personne visée d’une atteinte qui pose un risque réel de préjudice grave, ou d’omettre volontairement de tenir un registre de toutes les atteintes peut entraîner des amendes allant jusqu’à 100 000 $